Tarier des prés

Saxicola rubetra - Whinchat

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Muscicapidés

  • Genre
    :

    Saxicola

  • Espèce
    :

    rubetra

Descripteur

Linnaeus, 1758

Biométrie
  • Taille
    : 14 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 16 à 24 g
Longévité

5 ans

Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Muscicapidés sont des passereaux de taille petite à moyenne (10 à 20 cm de longueur). Dans un premier temps, ils regroupaient principalement les gobemouches au sens large. Mais les recherches récentes ont montré qu'il fallait leur adjoindre certains taxons appartenant jusqu'alors aux Sylvii... lire la suite

Description identification

Tarier des prés
♂ adulte plum. nuptial
Tarier des prés
♀ adulte plum. nuptial

Le Tarier des prés est un des deux tariers présents en Europe, l'autre étant le Tarier pâtre. Les deux ont comme habitude de se percher en évidence en milieu ouvert. Il faut faire attention.
Le Tarier des prés n'est présent sur ses lieux de reproduction qu'à la belle saison, en moyenne d'avril à septembre, alors que le Tarier pâtre est présent toute l'année.
Les mâles sont faciles à distinguer. Le mâle du Tarier des prés a les côtés et le dessus de la tête noirs et montre un fort sourcil blanc bien contrastant alors que la tête du pâtre est toute noire. La poitrine et la gorge sont orangées mais souvent de façon moins prononcée que chez l'autre. Pas de blanc sur l'aile fermée. Au vol, on voit du blanc à la queue. En effet, les 5 paires de rectrices externes ont la moitié basale blanche. Au posé, ce blanc n'est pas visible, caché par les rectrices centrales toutes sombres. Du blanc aussi au niveau du bras.
La femelle ressemble au mâle en moins coloré. Elle possède le même sourcil blanc spécifique. Mais le dessus et la tête ont moins de noir et le dessous est moins orangé.
Le juvénile ressemble beaucoup à la femelle. On le distingue à sa poitrine nettement pointillée de brun.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Whinchat,
  • Tarabilla norteña,
  • cartaxo-nortenho,
  • Braunkehlchen,
  • rozsdás csuk,
  • Paapje,
  • Stiaccino,
  • buskskvätta,
  • Buskskvett,
  • pŕhľaviar červenkastý,
  • bramborníček hnědý,
  • Bynkefugl,
  • pensastasku,
  • Europese Bontrokkie,
  • bitxac rogenc,
  • Vallskvetta,
  • pokląskwa,
  • lukstu čakstīte,
  • repaljščica,
  • Луговой чекан,
  • マミジロノビタキ,
  • 草原石䳭,
  • 草原石鵖,

Voix chant et cris

Tarier des prés
♂ adulte plum. nuptial

Le chant est une courte phrase assez mélodieuse qui inclut des syllabes roulées, d'autres un peu grinçantes, mais l'ensemble reste assez plaisant à l'oreille.
Le cri, assez sonore, peut se traduire par " yup...yuptec...yup...yup...yuptectec...".

Habitat

Tarier des prés
♂ adulte plum. nuptial

Le Tarier des prés est l'hôte des milieux herbacés de type prairial, prairies naturelles, prairies de fauche, pâtures, pelouses méso-hygrophiles, ourlets herbacés de plans d'eau, marais ou tourbières,.

Contrairement au pâtre, il ne niche pas en cultures à la faveur des bandes incultes et de la voirie. On ne l'y voit qu'au passage.
Le territoire doit comporter des postes d'affût et de chant, buissons, bosquets, haies, arbres isolés, grandes plantes herbacées vertes ou sèches telles que la bardane, piquets et clôtures barbelées, etc.
En Afrique, on le trouve aussi dans divers habitats herbeux humides avec perchoirs bas, marais, savane dégradée, ouvertures et lisières forestières, champs récoltés, jachères, etc.

Comportement traits de caractère

Tarier des prés
♂ adulte plum. nuptial

Que ce soit en migration ou sur les lieux de reproduction, le Tarier des prés ne cherche pas à se cacher.

Tarier des prés
♂ adulte plum. nuptial
Il se pose en évidence sur les perchoirs cités ci-dessus. S'il est inquiet sur son territoire, il pousse ses cris d'alarme tout en surveillant l'intrus. Il change de perchoir si le danger est trop proche. En migration, il s'éloigne silencieusement tout simplement.
C'est une espèce qui se reproduit par couples territoriaux défendant leur territoire. Ils le défendent non seulement contre d'autres Tariers des prés, mais également contre le Tarier pâtre et le Traquet motteux dont les territoires peuvent chevaucher ceux du T. des prés.
Le Tarier des prés est fidèle à son territoire et y revient d'année en année chaque fois que possible.
Actuellement chez nous, c'est surtout au moment des migrations, en avril-mai et en septembre, que l'on observe facilement le Tarier des prés dans nos campagnes. L'espèce est en effet bien représentée dans le nord du continent.

Vol

Tarier des prés
juvénile

Vol facile pour ce grand migrateur du fait des longues ailes.

Alimentationmode et régime

Tarier des prés
♀ adulte plum. nuptial

Le Tarier des prés est essentiellement insectivore et se nourrit d'arthropodes, insectes surtout mais aussi d'autres taxons, araignées, mille-pattes, etc. En fin d'été et à l'automne, le régime inclut quelques petits fruits et quelques graines.
il chasse à l'affût depuis un perchoir dégagé, naturel (arbuste, herbe haute,...) ou artificiel (piquet, fil,...).

Reproduction nidification

Le Tarier des prés est territorial pour la reproduction. Le mâle choisit le territoire, une petite pièce enherbée de moins d'un ha et y chante, perché en évidence, pour le défendre contre les intrus et y attirer une femelle. En présence d'une femelle, il parade devant elle tout en chantant, tour à tour en laissant pendre les ailes, en relevant la queue légèrement étalée et en rejetant la tête en arrière.
C'est elle qui choisira le site de nidification. Le nid est construit au pied d'un arbuste ou dans une touffe herbacée. Il est fait d'herbes, de feuilles, de mousse et autres éléments végétaux et la coupe est garnie de crin animal.

Tarier des prés
♂ adulte plum. internuptial
La femelle y pond 4 à 7 œufs bleu clair tachés de roux qu'elle couvera 12 à 13 jours. Les juvéniles restent au nid environ 12 à 13 jours également et le quitteront sans savoir encore voler. Il leur faudra encore quelques jours avant cela. Leur dépendance des adultes durera encore une 15e de jours, soit un peu plus d'un mois au total. Le mâle surveille le territoire au début puis participe au nourrissage des jeunes. Une seconde nichée peut suivre la première.
Le succès reproducteur est assez élevé. Il a été calculé en Grande-Bretagne à plus de 85%.
Il est évident qu'en prairie de fauche, au sud de l'aire, le risque de destruction du nid et/ou de la nichée est plus grand qu'en milieu naturel. Avec le réchauffement climatique, la fauche est de plus en plus précoce et interfère avec la nidification avant l'envol.
Et ne parlons pas du retournement des prairies dont on imagine facilement l'impact sur l'espèce.

Distribution

Tarier des prés
♂ adulte plum. nuptial

La Tarier des prés est surtout une espèce européenne qui niche de la façade atlantique, Grande-Bretagne et Islande incluses, à la Sibérie occidentale, et du nord de la Scandinavie et de la Russie au sud de l'Europe. À l'approche de la Méditerranée, du fait du climat, l'espèce se raréfie et se trouve plutôt en altitude, ainsi dans le nord de l'Espagne et de l'Italie. Une petite population occupe le Caucase sensu lato.
L'aire d'hivernage est une bande sub-saharienne qui s'étend de l'Atlantique à la Mer Rouge en longeant le Golfe de Guinée et en poussant une pointe vers le sud dans l'est jusqu'au Malawi en suivant la Grande Vallée du Rift.

Menaces - protection

Tarier des prés
♂ adulte plum. nuptial
Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

L'espèce est encore classée "non menacée" globalement mais elle a des problèmes. En Europe de l'ouest, elle a connu au siècle dernier un fort déclin du fait de l'intensification de l'agriculture.
Il est certain aussi que le réchauffement du climat que l'on observe actuellement n'est pas un bon point pour cette espèce des contrées tempérées à sub-arctiques qui a besoin d'un couvert herbacé. La fauche de plus en plus précoce des prairies par exemple condamne les nichées.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Tarier des présFiche créée le 21/01/2024 par
publiée le - modifiée le 30-01-2024
© 1996-2024 Oiseaux.net