Grèbe à face blanche

Aechmophorus clarkii - Clark's Grebe

Systématique
  • Ordre
    :

    Podicipédiformes

  • Famille
    :

    Podicipédidés

  • Genre
    :

    Aechmophorus

  • Espèce
    :

    clarkii

Descripteur

Lawrence, 1858

Biométrie
  • Taille
    : 74 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 550 à 1830 g
Distribution

Distribution

Description identification

Grèbe à face blanche
adulte

Le Grèbe à face blanche est un grèbe au plumage noir et blanc d'assez grande taille, ressemblant beaucoup au Grèbe élégant. Jusqu'en 1985 les deux espèces n'en faisaient qu'une. À cette date, elles ont été séparées sur des critères génétiques, de plumage et de cri, mais c'est surtout la couleur du bec qui permet de les différencier : celui du Grèbe à face blanche est d'un beau jaune orangé, alors que celui du Grèbe élégant est jaune verdâtre. Comme chez les autres espèces de grèbe, chez le Grèbe à face blanche les sexes sont similaires au niveau du plumage. Cependant la femelle est un peu plus petite, avec un bec plus court et plus fin. En plumage nuptial, la calotte, la nuque et l'arrière du cou sont noirs, contrastant avec le menton, la gorge, les lores et la face qui sont d'un blanc pur, y compris le contour de l'œil. L'iris est rouge. Le bec est jaune orangé comme indiqué en introduction. Le dessus est brun ardoisé, ainsi que les ailes. Ces dernières sont ornées d'une barre alaire blanche aux primaires et secondaires, visible seulement en vol. Les flancs sont gris clair, le dessous et la poitrine sont blanc soyeux. Les pattes sont jaune verdâtre. L'adulte inter-nuptial est plus terne, avec un contraste moins marqué entre les parties sombres et les parties blanches. Le contour de l'œil et les lores sont grisâtres. Les immatures ressemblent aux adultes en plumage inter-nuptial mais les parties sombres sont d'un gris plus clair. Pour ne pas se tromper dans l'identification, il est important d'avoir en tête les différences entre le Grèbe à face blanche et le Grèbe élégant. Le Grèbe à face blanche est légèrement plus petit. En tout plumage, le bec est jaune orangé (au lieu de jaune verdâtre). Le dos et les flancs sont plus clairs. La calotte noire ne s'étend pas jusqu'à l'œil en plumage nuptial, la face et les lores sont blancs. En vol, la barre alaire blanche est plus étendue. Le duvet des poussins est plus clair, paraissant presque blanc (tête blanche, dos et arrière du cou gris clair). En inter-nuptial, chez les 2 espèces les lores et le contour de l'œil deviennent grisâtres, il vaut mieux alors se fier à la couleur du bec pour les différencier. Des hybrides viables et fertiles entre ces deux espèces ont déjà été observés. Ils représenteraient de 1 à 5% des effectifs.

Indications subspécifiques 2 sous-espèces

  • Aechmophorus clarkii clarkii (n and c Mexico)
  • Aechmophorus clarkii transitionalis (w Canada and w USA)

Noms étrangers

  • Clark's Grebe,
  • Achichilique de Clark,
  • mergulhão-de-cara-branca,
  • Clarktaucher,
  • fehérarcú vöcsök,
  • Clarks Fuut,
  • Svasso di Clark,
  • ljus svandopping,
  • Gulnebbdykker,
  • potápka bielolíca,
  • potápka Clarkova,
  • Gulnæbbet Lappedykker,
  • meksikonuikku,
  • cabussó nord-americà carablanc,
  • perkoz żółtodzioby,
  • baltvaigu dūkuris,
  • Поганка Кларка,
  • クラークカイツブリ,
  • 克氏䴙䴘,
  • 克拉克氏鸊鷈,

Voix chant et cris

Le cri du Grèbe à face blanche est un son monosyllabique de type "kree-eek" ou "kreeaa", plus aigu que celui du Grèbe élégant.

Habitat

Grèbe à face blanche
adulte

On observe le Grèbe à face blanche sur les grands lacs d'eau douce bordés de roseaux et d'autres plantes aquatiques (qui sont nécessaires à sa nidification). En hiver, on le trouve aussi en bord de mer, dans les baies abritées.

Comportement traits de caractère

Grèbe à face blanche
adulte

Le Grèbe à face blanche est grégaire en toute saison. Il est souvent vu en groupe mixte avec le Grèbe élégant, mais la proportion de chaque espèce est variable selon les sites.

Grèbe à face blanche
adulte plum. nuptial
Les hybrides entre les 2 espèces représentent de 1 à 5% des effectifs cumulés des 2 espèces. Ils sont viables et fertiles, ce qui prouvent que la frontière entre les 2 espèces n'est pas si nette que cela. L'hybridation semblerait se produire à l'initiative de certains mâles de Grèbes élégants paradant tard dans la saison, souvent jeunes, et ne trouvant pas de partenaire disponible dans leur espèce. Ils se résignent alors à s'accoupler avec une femelle de Grèbe à face blanche.

Vol

Grèbe à face blanche
adulte

Le Grèbe à face blanche a un vol direct avec battement rapide des ailes ; le cou est tendu vers l'avant et les pattes dépassent du corps à l'arrière. Il vole peu sauf pour la migration, qui s'effectue de nuit.

Alimentationmode et régime

Le Grèbe à face blanche, comme son cousin le Grèbe élégant, est capable de harponner les poissons, à la manière des hérons, grâce à la structure particulière de son cou. Dans les zones où les deux espèces cohabitent, le Grèbe à face blanche semble plonger à plus grande profondeur et plus loin du rivage pour se nourrir. Son régime alimentaire est peu documenté et vraisemblablement similaire à celui du Grèbe élégant (principalement des poissons).

Reproduction nidification

Grèbe à face blanche
adulte

La parade nuptiale des Grèbes à face blanche est spectaculaire, en particulier le moment où les deux partenaires se dressent côte à côte au-dessus de l'eau, le corps quasiment à la verticale, et avancent ensemble en marchant sur l'eau de manière synchronisée.

Grèbe à face blanche
adulte plum. nuptial
La ponte a lieu entre mai et juillet dans le nord de l'aire, entre mai et octobre dans le sud. La construction du nid et l'incubation sont similaires à celles du Grèbe élégant (nid flottant fait de végétaux, construit par les deux parents, qui se partagent ensuite la tâche de couver les œufs). Les poussins, au duvet paraissant presque blanc, grimpent dès l'éclosion sur le dos d'un des parents. Ces derniers les transportent à tour de rôle pendant que l'autre parent va pêcher pour les nourrir.

Distribution

La sous-espèce nominale est sédentaire et occupe le centre du Mexique. La sous-espèce "transitionalis" est plus répandue. Elle est nicheuse dans tout l'ouest des USA et dans la partie centrale de l'Utah et du Colorado jusqu'au sud du Canada. L'aire de distribution est globalement la même que celle du Grèbe élégant, mais le Grèbe à face blanche est plus rare au nord et à l'est de la zone concernée. Les incursions du Grèbe à face blanche sont rares à l'est de l'Amérique du Nord. L'espèce est résidente en Californie, où les effectifs augmentent pendant la migration et l'hivernage des populations qui nichent plus au nord et dans l'intérieur des terres. Elle est en expansion en Arizona et dans la basse vallée du Colorado.

Menaces - protection

Grèbe à face blanche
adulte
Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Le Grèbe à face blanche n'est pas menacé, même si sa population est moins importante que celle du Grèbe élégant. Il fait face aux mêmes types de risques : dérangement, dégradation des zones humides, diminution de la disponibilité des proies etc. L'état de la population mexicaine est inconnu.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Grèbe à face blancheFiche créée le 23/11/2022 par
publiée le - modifiée le 24-11-2022
© 1996-2022 Oiseaux.net