Tourterelle à queue carrée

Zenaida aurita - Zenaida Dove

Systématique
  • Ordre
    :

    Columbiformes

  • Famille
    :

    Columbidés

  • Genre
    :

    Zenaida

  • Espèce
    :

    aurita

Descripteur

Temminck, 1809

Biométrie
  • Taille
    : 31 cm
  • Envergure
    : 46 cm.
  • Poids
    : 95 à 194 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

La famille des Columbidés est une vaste famille d'oiseaux terrestres présente sur tous les continents excepté le continent antarctique. Elle est forte de 49 genres et près de 350 espèces de taille petite à moyenne. La famille présente des affinités avec celle des Ptéroclidés (les gangas).... lire la suite

Description identification

Tourterelle à queue carrée
adulte plum. nuptial
Tourterelle à queue carrée
2ème

La Tourterelle à queue carrée est la tourterelle classique des Antilles. Légèrement plus petite que la Tourterelle turque, son plumage a un coloris plus foncé et des nuances plus chaudes que sa concurrente européenne (qui a colonisé à ce jour la plupart des îles des Antilles). Le dos et les couvertures alaires sont brun chaud, le dessous, la poitrine et la tête sont d'une couleur plus claire à nuance saumon, la calotte étant légèrement plus foncée. Les plumes des côtés du cou ont de beaux reflets violets. Comme plusieurs autres tourterelles classés dans le genre Zenaida, la tête de la Tourterelle à queue carrée est ornée d'une fine ligne sous-auriculaire (noir bleuté pour l'espèce qui nous concerne) et d'un trait post-oculaire noir (pas toujours visible chez cette espèce). Les taches sombres et arrondies présentes sur les secondaires et les couvertures alaires sont bordées d'un fin liseré blanc. Les rémiges primaires et secondaires sont brun-gris très sombre. Le bord de fuite des secondaires est blanc, et visible même lorsque les ailes sont repliées (ce qui permet de la distinguer de la Tourterelle oreillarde, avec qui elle cohabite au sud des Petites Antilles). La queue à bout blanc, barrée de noir, est arrondie et large (d'où le nom de l'espèce en français), contrairement à celle de la Tourterelle triste, plus longue et effilée (les deux espèces sont présentes aux Grandes Antilles et aux Bahamas). Les rectrices centrales sont brun-roux, devenant progressivement grises sur l'extérieur de la queue. Le bec est noir, les pattes sont rose vif, l'iris est sombre. Il n'y a pas vraiment de dimorphisme sexuel, cependant le plumage de la femelle est plus pâle et plus terne. Les juvéniles ressemblent aux femelles mais ne possèdent pas de tâche irisée sur les côtés du cou.

Indications subspécifiques 3 sous-espèces

  • Zenaida aurita aurita (Lesser Antilles)
  • Zenaida aurita salvadorii (n Yucatán Pen., Cozumel, Holbox and Mujeres Is.. Mexico.)
  • Zenaida aurita zenaida (Bahamas, Greater Antilles, Virgin Is.)

Noms étrangers

  • Zenaida Dove,
  • Zenaida caribeña,
  • Liebestaube,
  • Antilliaanse Treurduif,
  • Tortora di Zenaide,
  • zenaidaduva,
  • Vestindiadue,
  • nachovka škoricová,
  • hrdlička karibská,
  • Zenaidadue,
  • karibianvaikertajakyyhky,
  • tórtora del Carib,
  • gołębiak cynamonowy,
  • Zenaīdas ūbele,
  • Антильская горлица,
  • シマハジロバト,
  • 鸣哀鸽,
  • 鳴哀鴿,

Voix chant et cris

Tourterelle à queue carrée
adulte

La Tourterelle à queue carrée émet un roucoulement doux ressemblant à celui de la Tourterelle triste "cou-ou, cou, cou, cou", mais légèrement plus aigu et plus rythmé, montant fortement à la 2è syllabe. Elle chante surtout à l'aube.

Habitat

Tourterelle à queue carrée
adulte

La Tourterelle à queue carrée est présente surtout près des côtes et dans les zones de basse altitude. Elle fréquente les milieux ouverts et semi-ouverts : bois et forêts clairsemés, clairières, taillis, savanes, fourrés, pinèdes avec végétation basse, mangroves, jardins, villages et villes. L'espèce est peu commune en moyenne altitude (jusqu'à 1 500 m dans les zones agricoles en Jamaïque, par exemple) et rare en forêt humide.

Comportement traits de caractère

Tourterelle à queue carrée
adulte

La Tourterelle à queue carrée est un oiseau plutôt solitaire. On l'observe en général à l'unité ou en couple.

C'est un oiseau bagarreur : il n'est pas rare de voir deux mâles s'affronter à coup d'ailes pour conquérir une femelle, ou des tourterelles des deux sexes défendre leur territoire contre des congénères, en utilisant la même technique de combat. Lors de la parade nuptiale, le mâle effectue de brusques ascensions suivies de descentes en planant, les ailes dirigées vers le bas. Cette tourterelle partage son temps entre les arbres, où elle niche, se repose et se nourrit de fruits, et le sol, où a lieu la parade nuptiale et où elle se nourrit la plupart du temps. C'est une espèce sédentaire. Cependant on observe parfois des individus erratiques en bordure de la zone de distribution.

Alimentationmode et régime

La Tourterelle à queue carrée se nourrit de graines et de fruits, directement dans les arbres ou au sol.

Tourterelle à queue carrée
immature
Elle est friande de graines de Tabebuia heterophylla, un arbre de la famille des Bignoniaceae, très commun aux Antilles, où il est appelé poirier-pays. Des invertébrés (vers de terre, fourmis et mouches) sont parfois ajoutés au menu, en très petite proportion. À Porto Rico, on a dénombré 77 espèces de fruits et de graines pouvant servir de nourriture à cette tourterelle. Elle recherche aussi des sources de sel pour équilibrer son régime alimentaire (pierre pour bovins ou dépôt naturel).

Reproduction nidification

Tourterelle à queue carrée
adulte

La saison de reproduction de la Tourterelle à queue carrée est variable suivant les îles. À la Martinique il y a en général deux couvées par an, en mars-avril et septembre-octobre.

Porto Rico elle peut nicher toute l'année. Dans certaines régions il peut y avoir jusqu'à 4 couvées par an. Le nid est une coupe sommaire à base de brindilles et d'herbes sèches, placée dans un arbre à moyenne hauteur, un buisson, une anfractuosité dans une falaise ou même sous un toit. Elle peut nicher au sol sur les îles dépourvues de prédateurs terrestres (mais paie parfois un lourd tribut aux crabes qui pillent les nids). La femelle pond en général 2 œufs (des couvées de 1 ou 3 œufs ont déjà été observées). L'incubation dure de 13 à 15 jours. Les poussins quittent le nid entre le 13e et le 15e jour après l'éclosion. La maturité sexuelle a lieu entre 10 et 11 mois.

Distribution

Tourterelle à queue carrée
adulte

La Tourterelle à queue carrée est présente dans toutes les Antilles, un peu moins dans les Petites Antilles du sud où elle est fréquemment remplacée par la Tourterelle oreillarde. On la trouve aussi sur la côte nord du Yucatan, au Mexique.

Menaces - protection

Tourterelle à queue carrée
adulte
Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

La Tourterelle à queue carrée est commune partout aux Antilles. Elle est très commune et chassable en Guadeloupe. Elle figure aussi sur la liste des espèces chassables en Martinique. L'espèce n'est pas globalement menacée. Elle semble avoir bénéficié de l'extension de l'agriculture et du déboisement sur de nombreuses îles. Elle s'adapte plutôt bien aux milieux modifiés par l'homme (espaces agricoles, villes et villages). On ne connaît pas les conséquences de l'introduction de la Tourterelle turque sur l'espèce.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Tourterelle à queue carréeFiche créée le 26/07/2021 par
publiée le - modifiée le 30-07-2021
© 1996-2021 Oiseaux.net