Hirondelle de rivage

Riparia riparia - Sand Martin

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Hirundinidés

  • Genre
    :

    Riparia

  • Espèce
    :

    riparia

Descripteur

Linnaeus, 1758

Biométrie
  • Taille
    : 12 cm
  • Envergure
    : 30 cm.
  • Poids
    : 12 à 18 g
Longévité

8 ans

Distribution

Distribution

Description identification

Hirondelle de rivage
adulte
Hirondelle de rivage
juvénile

L'Hirondelle de rivage est une petite hirondelle de couleur entièrement brune dessus, blanche et brune dessous, très liée à l'eau. Je précise l'habitat car une autre Hirondelle brune fréquente nos contrées, l'Hirondelle de rochers, mais cette dernière fréquente les habitats rupestres sauvages.
Sur l'oiseau posé, la queue peu fourchue aboutit à peu près au même niveau que la pointe des ailes. Il n'y a pas de filets. Sur le haut de la poitrine, un collier brun assez large sépare la gorge blanche du reste du dessous du corps blanc. L'œil, le bec et les pattes sont noirs. Le juvénile se caractérise par des bordures claires marquées aux plumes des parties supérieures, au front et même à la bande pectorale.

Indications subspécifiques 4 sous-espèces

  • Riparia riparia riparia (North America, Europe to c Asia)
  • Riparia riparia taczanowskii (s Siberia and c Mongolia to e Siberia)
  • Riparia riparia ijimae (Sakhalin I. Kuril Is. and Japan)
  • Riparia riparia shelleyi (Egypt)

Noms étrangers

  • Sand Martin,
  • Avión zapador,
  • andorinha-das-barreiras-comum,
  • Uferschwalbe,
  • partifecske,
  • Oeverzwaluw,
  • Topino,
  • backsvala,
  • Sandsvale,
  • brehuľa hnedá,
  • břehule říční,
  • Digesvale,
  • törmäpääsky,
  • Europese Oewerswael,
  • oreneta de ribera comuna,
  • Bakkasvala,
  • brzegówka (zwyczajna),
  • krastu čurkste,
  • breguljka,
  • Береговушка,
  • Layang-layang pasir,
  • ショウドウツバメ,
  • 崖沙燕,
  • นกนางแอ่นทรายสร้อยคอดำ,
  • 灰沙燕〔崖沙燕〕,

Voix chant et cris

Hirondelle de rivage
adulte

Le cri habituel est un petit cri gratté/roulé assez bref et monocorde. Le chant, si on peut parler de chant, consiste en l'émission de sons assez semblables aux cris, mais liés entre eux et formant une sorte de babil continu.

Habitat

Hirondelle de rivage
adulte

L'Hirondelle de rivage est très liée à l'eau, essentiellement aux eaux douces mais aussi localement au littoral maritime.

C'est au-dessus de l'eau et des milieux environnants qu'elle chasse les insectes. El la plupart du temps, c'est à proximité immédiate de l'eau qu'elle se reproduit. Elle peut monter en altitude si les circonstances le permettent, le cas échéant jusqu'à 2 000m, mais c'est exceptionnel.
Bien sûr, en migration, elle est amenée à survoler d'autres milieux. On connaît moins la situation sur les zones d'hivernage de l'hémisphère sud mais le lien à l'eau est avéré.

Comportement traits de caractère

Hirondelle de rivage
adulte

Comme une majorité d'Hirundinidés, l'espèce est grégaire, se reproduit de façon coloniale et se regroupe en dortoirs dans la végétation palustre pour la nuit.

Vol

Hirondelle de rivage
adulte

Vol typique d'hirondelle, souple et agile. Comparée à d'autres, elle fréquente surtout pour la chasse les couches basses de l'atmosphère.

Alimentationmode et régime

Hirondelle de rivage
adulte

Elle se nourrit des petits insectes volant à faible hauteur au-dessus de l'eau ou des milieux herbacés humides. Ce qu'on appelle le plancton aérien. Il est donc évident que la chasse par beau temps est plus fructueuse que par temps de pluie.

Reproduction nidification

Hirondelle de rivage
adulte

L'Hirondelle de rivage est cavernicole pour la reproduction. Elle creuse une cavité de nidification dans un substrat meuble, le plus souvent sableux, sablo-argileux ou limoneux.

Hirondelle de rivage
adulte
De plus, les sites favorables n'étant pas forcément nombreux, elle le fait de façon coloniale. Afin de minimiser les risques de prédation, elle choisit une paroi verticale ou même en surplomb. Cette paroi peut être naturelle, berge de cours d'eau taillée par le courant essentiellement, ou, et de plus en plus souvent, artificielle, fronts de taille en exploitation de granulats alluviaux le plus souvent.
Le tunnel d'accès horizontal et la cavité terminale sont creusés dans la partie haute du front de taille et peuvent atteindre 50 à 70 cm de longueur. Le travail d'excavation est donc considérable pour un si petit oiseau qui utilise bec, pattes et ailes pour ce faire. Le travail demande une 15e de jours. Le nid est aménagé avec des éléments végétaux du voisinage et aussi des plumes.
La ponte est de 4 ou 5 œufs le plus souvent dont l'incubation est assurée surtout par la femelle pendant une 15e de jours. Le mâle la relaie quand elle sort se nourrir. Les jeunes sont volants à l'âge de 3 semaines. Après l'envol, les parents reconnaissent leurs jeunes à la voix au sein des groupes.

Distribution

Hirondelle de rivage
adulte

L'Hirondelle de rivage a une distribution holarctique à la belle saison. Elle se reproduit de l'Alaska au Kamtchatka à travers l'Amérique du Nord et l'Eurasie et jusqu'à des latitudes élevées, le Cap Nord par exemple.
Elle hiverne au sud de l'Équateur, essentiellement en Amérique et en Afrique méridionales, en Indochine et aux Philippines, mais pas en Australie.

Menaces - protection

Hirondelle de rivage
adulte plum. nuptial
Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Du fait de sa biologie (nidification coloniale, variabilité dans la disponibilité des sites, difficulté des comptages d'oiseaux grégaires), la tendance des populations n'est pas facile à apprécier. On peut dire simplement que l'Hirondelle de rivage n'est pas une espèce menacée. Les changements climatiques à venir pourraient changer la donne.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Hirondelle de rivageFiche créée le 15/11/2023 par
publiée le - modifiée le 2023-11-15
© 1996-2024 Oiseaux.net