Coucou gris

Cuculus canorus - Common Cuckoo

Systématique
  • Ordre
    :

    Cuculiformes

  • Famille
    :

    Cuculidés

  • Genre
    :

    Cuculus

  • Espèce
    :

    canorus

Descripteur

Linnaeus, 1758

Biométrie
  • Taille
    : 33 cm
  • Envergure
    : 55 à 65 cm.
  • Poids
    : 105 à 130 g
Longévité

13 ans

Distribution

Distribution

Description de la famille

La famille des Cuculidés est une famille assez hétérogène, riche de 33 genres et 147 espèces, présente sur tous les continents et dont il n'est pas facile de tirer des traits communs. Le principal est la longue queue étagée. Le dimorphisme sexuel est faible à nul. La majorité des "coucous... lire la suite

Description identification

Coucou gris
♀ adulte plum. nuptial
Coucou gris
♂ adulte

Le Coucou gris mâle adulte et la majorité des femelles adultes ont un plumage gris. Les parties supérieures sont d'un gris moyen uni. La tête, le cou et le haut de la poitrine sont d'un gris plus clair. Les longues ailes et la longue queue sont d'un gris ardoise prononcé. Les parties inférieures sont blanches, nuancées de crème au niveau du ventre et des sous-caudales. La poitrine et les flancs sont finement barrés de gris. La longue queue cunéiforme est nettement tachetée et terminée de blanc. l'iris est jaune et l'oeil cerclé de jaune de façon visible. Le bec est noir avec du jaune à la base. Les pattes (tarses et doigts) sont courtes et jaunes.
Les femelles ont souvent le haut de la poitrine plus ou moins teinté de roussâtre. Une partie des femelles adultes de la ssp type "canorus" se présentent sous un morphe de plumage brun-roux typique qu'on qualifie d'"hépatique". Le dos et le croupion sont d'un roux vif bien visible en vol. Ces oiseaux sont faciles à identifier.
Les plumages immatures peuvent être très déroutants et une description n'est pas utile car ils se présentent avant tout dans les zones d'hivernage.
Le plumage juvénile se distingue nettement du plumage adulte. Les parties supérieures sont d'un brun soutenu. Les plumes (pennes comme tectrices) sont barrées de beige ou de chamois et terminées de blanc, ce qui rend le jeune oiseau cryptique et aide à son camouflage.

Indications subspécifiques 4 sous-espèces

  • Cuculus canorus canorus (Europe and the Middle East to Kamchatka, Japan and n China)
  • Cuculus canorus bangsi (Iberian Pen., Balearic Is. and nw Africa)
  • Cuculus canorus subtelephonus (Turkmenistan to s Mongolia)
  • Cuculus canorus bakeri (w China and n India to s China and nw Thailand)

Noms étrangers

  • Common Cuckoo,
  • Cuco Común,
  • Cuco-canoro,
  • Kuckuck,
  • Kakukk,
  • Koekoek,
  • Cuculo eurasiatico,
  • Gök,
  • Gjøk,
  • kukučka obyčajná,
  • kukačka obecná,
  • Gøg,
  • käki,
  • Europese Koekoek,
  • cucut comú,
  • Gaukur,
  • kukułka (zwyczajna),
  • dzeguze,
  • kukavica,
  • Обыкновенная кукушка,
  • Kangkok erasia,
  • カッコウ,
  • 大杜鹃,
  • นกคัคคูพันธุ์ยุโรป,
  • 大杜鵑,

Voix chant et cris

Coucou gris
♂ adulte plum. nuptial

Le chant du Coucou gris mâle est le "cou cou" bien connu, de tonalité élevée, la première note note un peu plus haute que la seconde. Ce chant est émis presque bec fermé, celui-ci s'entrouvrant un peu pour la première note. Il arrive que la première note soit doublée dans l'excitation "cou cou cou". La phrase se termine parfois par une suite de 3 ou 4 notes dures "Hah hah hah hah".
La femelle répond par une suite précipitée de notes sonores éclatant comme des bulles et allant decrescendo : "couikcouikcouikcouik...".

Habitat

Coucou gris
♂ adulte

Le Coucou gris fréquente une grande variété de milieux, depuis les boisements assez ouverts de feuillus ou de conifères jusqu'à la prairie et au marais, à condition que ces derniers disposent d'un minimum de ligneux.

En altitude, on le trouve de la côte aux prés-bois d'altitude, à la limite supérieure de la forêt.
Il a une préférence pour les milieux humides, particulièrement les abords des plans d'eau, les rivières et les marais. Il apprécie les perchoirs dégagés d'où il peut chanter et surveiller son territoire.

Comportement traits de caractère

Coucou gris
juvénile

Le Coucou gris est un grand migrateur nocturne. Les oiseaux européens gagnent l'Afrique, dès le mois de juillet pour les adultes et jusqu'en octobre pour les juvéniles, non seulement par les voies classiques que sont le détroit de Gibraltar et le Moyen-Orient, mais également par des routes plus hasardeuses comme l'Italie et la Sicile ou la Grèce via la Crète, avec long survol de la Méditerranée.

Coucou gris
♂ adulte plum. nuptial
En Afrique, les oiseaux descendent progressivement jusqu'au centre et au sud du continent. Le retour sur les lieux de reproduction a lieu surtout en avril-mai, annoncé par les "coucou" sonores des mâles, mais on peut penser que des précurseurs silencieux les ont devancés de plusieurs jours.
La caractéristique comportementale majeure de l'espèce est bien sûr son mode de reproduction parasite (voir plus loin). Cela donne à réfléchir. On imagine volontiers qu'un jeune oiseau a besoin de l'exemple de ses parents puis des autres membres de l'espèce pour acquérir les bases de son comportement futur. Et bien, l'exemple du coucou nous montre l'importance de l'inné et de l'instinct dans la vie d'un oiseau. Bien que le jeune coucou ait été élevé par des parents adoptifs (effarvatte, rougegorge et autres) très différents de ses propres parents, il n'en recherchera pas pour autant la compagnie des premiers une fois venue la maturité sexuelle, mais il se tournera vers les membres de son espèce. Il n'a donc pas été imprégné par l'espèce hôte.

Vol

Coucou gris
♂ adulte

Le Coucou gris a une silhouette de faucon, mais son vol est très différent de celui d'un faucon, ce qui permet de le distinguer. Ce vol est rapide et direct, assuré par des battements d'ailes rapides et de faible amplitude. Il peut être soutenu sur de longues distances et est mis à profit lors des migrations transcontinentales.

Alimentationmode et régime

Coucou gris
♂ adulte

Le Coucou gris est un insectivore. Il se nourrit de gros insectes et de leurs larves, particulièrement de lépidoptères. Les chenilles velues ne le rebutent pas. A son régime également les orthoptères, coléoptères, diptères, araignées, petits mollusques, et même oeufs et poussins de petits passereaux. Il capture ses proies au sol ou dans la végétation.

Reproduction nidification

Comme un certain nombre d'autres membres de la famille des cuculidés, le Coucou gris est un parasite. La femelle dépose ses oeufs dans le nid d'autres espèces, essentiellement de petits passereaux. En Europe, c'est souvent le nid de la Rousserolle effarvatte qui est parasité. Il est facile à repérer en roselière. Le nid du rougegorge fait tout aussi bien l'affaire dans d'autres habitats. Au total, on a montré que ce sont plus de 100 espèces de petits passereaux qui peuvent être parasitées dans l'ensemble de l'aire qui est vaste.
La femelle en ponte dépose un oeuf par jour dans des nids différents.

Coucou gris
juvénile
Cet oeuf est de petite taille (23 x 17 mm) pour se rapprocher de ceux de l'hôte et très souvent il leur est mimétique pour leurrer ce dernier. La durée d'incubation est faible (11 à 12 jours), ce qui fait que le jeune coucou éclot simultanément ou même avant les jeunes de l'hôte. A l'éclosion, le jeune coucou possède le réflexe d'éjecter hors du nid tout ce qui s'y trouve de façon à se retrouver seul à bord. La nature l'a doté d'une dépression en haut du dos qui recueille et éjecte coup sur coup les oeufs ou les jeunes poussins de l'hôte. Il est alors pris en charge et nourri par ses parents adoptifs comme si de rien n'était, ce qui montre le caractère très instinctif et peu réfléchi du comportement des oiseaux.
Le séjour au nid du jeune coucou est de 17 à 18 jours, après quoi il continuera d'être dépendant pendant encore 2 à 3 semaines.
Il ne faut pas croire que tout se passe bien ainsi pour tout oeuf pondu. Il existe un taux de rejet de l'oeuf du parasite, que celui-ci soit mimétique ou non. On a montré qu'avec les espèces nichant au sol, le taux de rejet est moindre. Certaines espèces parasitées sont plus tolérantes au parasite que d'autres, comme la Rousserolle effarvatte ou le Rougegorge familier justement. Pour compenser les aléas de la reproduction, la femelle de coucou doit être prolifique et pondre suffisamment d'oeufs pour assurer un équilibre démographique.

Distribution

Coucou gris
♀ adulte

Le Coucou gris a une vaste répartition en Eurasie puisqu'on le trouve en longitude des Îles britanniques au Kamchatka et au Japon et en latitude du Cap Nord au Maghreb ou encore de la Sibérie au nord de l'Indochine et au sud de la Chine. 4 sous-espèces se partagent cet espace.
L'aire d'hivernage est disjointe. Le coucou hiverne en Afrique au sud du Sahara, en Inde et dans le sud et le sud-est de l'Asie.

Menaces - protection

Coucou gris
♂ adulte plum. nuptial
Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Même s'il est avéré que l'espèce a décliné au cours des dernières décennies, le Coucou gris est encore une espèce commune, globalement non menacée, mais il faut être vigilant pour l'avenir du fait des modifications du climat et de l'usage des pesticides.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Coucou grisFiche créée le 06/10/2020 par
publiée le - modifiée le 06-10-2020
© 1996-2020 Oiseaux.net